Comment prévenir ?

Besoin d’aide? Appelez-nous, c’est gratuit et confidentiel

Une éducation à la sexualité saine

En effet, en sachant que :

 

  • La plupart des agressions sexuelles envers les enfants sont commises par des proches de ceux-ci (des amis ou des membres de la famille) ;
  • Trop d’enfants sont confus devant les agresseurs amis ou aimés ;
  • Trop d’enfants croient que l’adulte a toujours raison et a tous les droits.

 

Nous croyons en l’importance d’éduquer les enfants à la sexualité en fonction de leur âge. L’apprentissage des notions de frontières et du respect de l’intimité (ton corps, c’est ton corps) sont extrêmement profitables à l’enfant.

 

Les questions que plusieurs parents peuvent se poser…Comment puis-je informer mon enfant sans l’effrayer? Comment distinguer les jeux sexuels sains (jouer au docteur), les comportements sexuels problématiques et les abus sexuels ?

 

Il peut être malaisant de parler de sexualité avec son enfant, mais cette discussion est essentielle à la sécurité de votre enfant et à son développement. Sachez qu’il est faux de penser que la sexualité fait son apparition à l’adolescence. Ainsi, cette discussion permettra à votre enfant d’avoir des connaissances justes en plus de savoir qu’il peut compter sur vous s’il a d’autres questions à propos de la sexualité.

Pour vous aider et vous conseiller, voici d’excellents ouvrages, faciles à lire et accessibles qui pourraient répondre à plusieurs de vos questionnements.

Quelques recommandations

Bien qu’aucun parent ne soit responsable d’une agression sexuelle qu’il n’a pas commise (c’est l’agresseur qui porte la responsabilité de son crime), le Centre canadien de protection de l’enfance propose différentes façons pour réduire les risques d’agression sexuelle chez son enfant, dont notamment :

 


 

Surveillez votre enfant

 

Assurez-vous de savoir où il se trouve et avec qui. Faites des supervisions surprises et imprévisibles (pas à une fréquence régulière).

 


 

Participez à la vie de vos enfants

Accompagnez-les dans leurs jeux et observez les interactions entre les adultes et les enfants, les adolescents et les enfants ainsi que les enfants entre eux.

 


 

Nommez correctement les parties du corps

Expliquez à votre enfant les touchers qu’il ne doit jamais accepter (aux parties intimes, les parties que l’on cache en dessous du maillot de bain).

 


 

Renseignez-vous sur les dangers d’Internet

Assurez-vous de connaître les sites fréquentés par votre enfant et le type de conversations entretenues.

 


 

Communiquez avec votre enfant et apportez-lui un soutien affectif

 

Offrez-lui des occasions de se confier à vous. Vérifiez avec des questions ouvertes si vous constatez des changements de comportements. Demandez-lui « Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi?». Dites à votre enfant qu’il peut vous parler quand il en aura envie.

 


 

Pour d’autres informations concernant la prévention des agressions sexuelles, voir le site de https://www.inspq.qc.ca/agression-sexuelle/strategies-individuelles-et-relationnelles Trousse média sur les agressions sexuelles de la santé publique Québec.

Le CALACS Chaudière-Appalaches

Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) Chaudière-Appalaches est une ressource qui a pour principal mandat d’offrir des services spécialisés aux victimes d’agression sexuelle ainsi qu’à leurs proches. Implanté dans sa communauté depuis 1991, l’organisme met tout en œuvre pour apporter une aide significative en demeurant centré sur les besoins de sa population.

Vous avez besoin d’aide ou vous connaissez une personne qui en aurait besoin ?

Contactez-nous, nous vous assurons un service professionnel, confidentiel et gratuit.

Besoin d’aide ?

Votre don peut faire toute la différence

Suivez-nous!

Siège social

598, boul. Renault, Beauceville (Québec), G5X 1M9

T : 418 774-6856

T : 1 855 474-6856 (sans frais)

C : info@calacsca.qc.ca

Tous Droits Réservés Calacs Chaudière-Appalaches 2018.